La fatigue émotionnelle et physique des mères

Au cours des ateliers, les participants avancent souvent à très juste titre, la difficulté de tenir les habiletés dans un contexte de stress et de fatigue qui s'assumulent. Je souhaite particulièrement mettre en lumière ce sujet car il est en effet plus juste de mettre le travail de communication que nous faisons dans le contexte réel des mères aujourd'hui.

 

A ce sujet, violaine Guéritault révèle sans tabou dans son livre, la pénibilité du travail des mères : "Ce qui semble commun à toutes les activités journalières d'une mère, c'est la frustration générée par les mille choses à faire en un temps record, les imprévus qui viennent tout chambouler, la fatigue qui s'accumule avec les contraintes matérielles. Une maman se doit d'être parfaite. Eprouver lassitude, épuisement et colère lui donne vite le sentiment d'être une mère indigne. C'est encore plus vrai pour celles qui ne travaillent pas, culpabilisées deja par leur statut de femmes au foyer et supposées s'occuper de leurs chers petits dans une continuelle félicité".

L'approche proposée par Faber & Mazlish vient en soutien du travail des mères dans une perspective de long terme et vise précisément à alléger cette fatigue et ce stress. Dans leur ouvrage "Parents épanouis, Enfants épanouis" les auteurs apportent éclairage et reconnaissance de la colère des mères. Parce que la relation avec les enfants sont une des sources de ce stress qui actionne en réaction cette colère, améliorer la communication avec eux au quotidien, en encouragant l'autonomie par exemple, constitue un levier particulièrement efficace. Ce qui constitue un challenge est souvent l'implication nécessaire à l'instauration d'une nouvelle forme de relation entre le parent et l'enfant, qui nécessite de la persévérance mais pas forcément plus d'énergie. Bien au contraire, les participants relatent bon nombre de cas où le recours simple à "l'écoute des sentiments" de leur enfant leur a permis de désamorcer une crise potentielle. La crise ainsi évitée grâce à l'habileté utilisée par le parent, permet au final de garder sa sérennité. Plus encore, elle permet de gagner en énergie générée par l'immense satisfaction d'avoir réussi à gérer l'évènement. De petites victoires qui redonnent espoir !

 

Céline Chatti

 

Visionnez un atelier en image et les témoignages  des participants

Prochaines dates de formation pour les parents :

Quelques places sont ouvertes aux parents extérieurs sur un groupe en constitution.

Bellevue / 3 jours : les 26.09 - 31.10 - 28.11.2015

En savoir plus